ECONOMIE ET EMPLOI

- Le MHAN propose un allègement des charges pour les petites et moyennes entreprises, commerçants et artisans qui sont les premiers employeurs de France et représentent 80 % du vivier de l’emploi !  Une petite entreprise ne délocalise pas ! Délocalisations et faillites signifient chômage et endettement.

- Les pays pratiquant l’exploitation de leurs travailleurs devront subir une taxe d’importation afin de rendre l’égalité des chances à nos entreprises qui se doivent d’être compétitives notamment sur le marché intérieur.

- La politique agricole doit être recentrée sur le bio et les exploitants agricoles doivent être encouragés par un allègement fiscal ainsi que par des subventions leur permettant de compenser les exportations à bas prix des pays ne respectant pas nos lois sociales.

- Le monopole des centrales d’achat des grandes surfaces doit cesser et les petits producteurs bio bénéficier de détaxation leur permettant de vendre directement à un tarif normal qui soit accessible à tous.

- Nourrir, se loger ne doivent plus être un luxe réservé à ceux qui le peuvent.

- Le coût de la vie a considérablement augmenté avec le passage à l’euro et aujourd’hui 1 kg de pommes de terre Charlotte coûte en moyenne 2,50 € alors qu’il valait 2,50 Frs, le SMIC , lui n’a augmenté que de 4 %. Nous avons tous oublié quels étaient les prix d’alors mais il faut savoir qu’ils ont explosé avec une augmentation réelle moyenne de 50 %. Consommez-vous autant et aussi facilement qu’en 1998 ?

- Le MHAN demande également à ce que soient maintenus ou restaurés les services (écoles, postes, etc…) et les commerces de proximité afin d’éviter la désertification des campagnes et l’engorgement des zones urbaines où règnent de plus en plus intolérance et violence.