ECOLOGIE ET SANTE

La dérive climatique et le recul de la biodiversité sont les reflets de la mauvaise santé de notre planète. Il est impératif de réagir dès maintenant et de nous comporter en citoyens responsables.

- Le MHAN souhaite développer les énergies renouvelables (solaires, éoliennes, géothermiques) insignifiantes aujourd’hui ainsi que promouvoir l’architecture bioclimatique et inciter chaque citoyen à modérer sa consommation.

- Le MHAN souhaite l’interdiction définitive et absolue de la production d’OGM  en plein air car si l’impact sur notre santé n’est pas clairement défini, en revanche, la dissémination de ces cultures représente d’énormes risques pour notre environnement (pollution et destruction de la biodiversité).

- Le MHAN milite en faveur de la sauvegarde des semences paysannes, richesses naturelles de notre biodiversité et garantes d’une agriculture bio, et souhaite donc la liberté d’échange et de commercialisation de ces produits.

- Le MHAN veut redonner sa place à une agriculture bio, débarrassée de ses pesticides et engrais chimiques nuisibles à notre environnement et à notre santé et développer les réseaux de vente locaux de produits de saison avec des prix accessibles à tous à l’instar de ce qui est pratiqué dans le cadre des AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysannes).

- Le MHAN souhaite que les médecines alternatives soient reconnues au même titre que l’allopathie et que chacun puisse être informé et y avoir accès dans le cadre de la liberté de choix thérapeutiques. Le MHAN milite également pour la liberté vaccinale comme cela se pratique déjà dans d’autres pays européens.

- Le MHAN demande à ce que soient rendues obligatoires les méthodes substitutives à l’expérimentation animale telle la toxicogénomie dans un souci d’efficacité et de sécurité pour la santé humaine d’autant que quantité de chercheurs du CNRS ont multiplié les cris d’alarme soulignant que valider les expérimentations à partir de modèles animaux étaient une aberration scientifique et relevait d’un archaïsme entretenu par les gouvernements successifs malgré le danger.

- le MHAN souhaite que chacun puisse découvrir les bienfaits du végétarisme et propose donc que comme pour le bio, des menus végétariens soient mis à disposition dans toutes les collectivités.